Présentation

laurent valerieLaurent fit son apprentissage puis sa maîtrise d’agriculteur en 1996. Il travaille aux côtés de son père, Jacques Overney, puis reprend l'exploitation en 2000. Il cultive plusieurs plantes et céréales,  dont celle du tabac, traditionnelle dans la Broye, jusqu'en 2007. Il s'occupe jusqu'en 2011 avec ses parents d'une cinquantaine de têtes de bétail laitier de race Holstein. Depuis 2011 l'activité laitière a été abandonnée au profit de l'élevage de vaches allaitantes de race limousine, mais aussi angus. Actuellement Laurent compte un troupeau d'environ 40 têtes.

Laurent est aussi actif en dehors de son exploitation. Il a été membre du conseil communal de Cugy de 1996 à 2001, au dicastère de l'agriculture, des forêts et du terrain agricole. Il a été membre du comité de la Société de cavalerie de la Broye dont il fut président pendant plusieurs années. Il a également été actif au sein de la société de laiterie de Cugy. Laurent est devenu membre du comité de l'AFAPI (association fribourgeoise des agriculteurs pratiquant une agriculture respectueuse de l'environnement et des animaux) depuis 2010 et délégué à IPSuisse Lausanne. Depuis 2014 il a été nommé président de l'AFAPI.
Il a été élu le 20 mars 2011 au conseil général de la commune de Cugy pour une législature de cinq ans puis réélu en 2016 pour une nouvelle législature.

J'ai quand à moi fait mon apprentissage d’écuyère puis le papier d’écuyère première classe chez Paul Weier en 1993, alors que je suis employée au parc Chevalin La Molière chez Urs et Daisy Fünfschilling. C’est là que je prends contact avec les jeunes chevaux et débute en compétition.

Puis j'ai travaillé dans diverses écuries, marchand, éleveur, privé. Finalement je me   met à mon compte comme écuyère professionnelle et travaille plusieurs années pour la famille Fünfschilling et l’élevage des chevaux « de Lully ». Je développe durant toutes ces années une grande expérience au niveau des jeunes chevaux, fais un grand nombre de débourrage et amène de nombreux jeunes en compétition, tant en saut qu’en dressage ou combiné. Souvent finaliste à Avenches et même plusieurs fois vainqueur en dressage notamment avec la talentueuse jument Fiesta de Lully CH.  Je trouve les jeunes bien plus intéressants que les chevaux de marchands par exemple, car ils sont « tous neufs » et même s’ils sont craintifs, ils apprennent et progressent vite et les sentir se développer, voir grandir leur confiance en eux et dans leur cavalier par la formation et le travail est quelque chose de passionnant. Mon chemin croise celui de Laurent, la venue de nos deux enfants, Florence et William (2002 et 2005) , ralentit mon rythme de travail et me pousse naturellement à développer le travail à la maison.
De nouvelles écuries voient donc le jour à Champ Montand. C’est tout aussi naturellement que j'ai commencé l’élevage avec ma jument de concours Rahel VI CH, puis avec sa descendante R'Iverdance. D'autres poulains ont vu le jour à Champ Montand pour notre grand bonheur : Big Fred née de Crispie du Chêne, Biarritz fils de Samba, et notamment Figuera de Lully par Fiesta ainsi que Fée de Lully, toutes 2 par l'étalon Greco de Lully. 
Les années passant, la compétition m'intéresse de moins en moins et je me consacre de plus en plus à l'avenir de mes deux enfants et à des activités annexes. Depuis 2009, je suis nommée responsable de la discipline dressage au sein de la fédération fribourgeoise des sports equestres. Par ce biais, je m'engage activement dans divers comités de société ou d'organisation de manifestations equestres, notamment la coupe de dressage Henri Chammartin. Sur les liens suivants vous pouvez vous en faire une idée (http://www.ffse.ch/disciplines/dressage/, www.aesg.ch) ou sur la page FB suivante : https://www.facebook.com/Dressage-Fribourg-631054417017986/).
En 2014, je passe mon brevet d'atteleur, un souhait de longue date, auprès d'une meneuse de renom Lucy Musy Comune à Seigneux. 
Notre fille Florence partage notre passion pour les chevaux et après avoir fait ses débuts en selle sur la petite ponette welsh Etoie, elle réussit son brevet en 2013 avec Donna Magica puis sa licence en automne 2015 avec Grand Amour de Lully. Bien que William préfère le foot et les copains, il se met aussi à la pratique de l'équitation fin 2015 et réussit son brevet de cavalier en juillet 2016. Cependant il ne continue pas dans le sport hippique.
Je suis au service des chevaux depuis presque 30 ans. J'ai acquis par là même une certaine expérience mais garde toujours à l'esprit que avec les chevaux nous n'avons jamais fini de nous perfectionnez et d'accroître nos connaissances, que ce soit en les observant ou en travaillant avec eux.